AIGUILLE DE LA LÉE BLANCHE

Face NW - 3697m

Nous voilà fin juin et, par un excès de motivation de certains en canyon, nous n’avons toujours pas lancé la saison d’alpinisme ! Objectif numéro 1 : rassembler une équipe. Mathieu, Alex et Adrien répondent présents. Objectif numéro 2 : trouver un sommet. Nous sommes bien décidés à aller explorer le massif du Mont-Blanc que nous connaissons peu, tout en tâchant d’éviter les bouchons à l’heure de pointe matinale. Notre choix se porte donc sur l’Aiguille de la Lée Blanche et sa belle face Nord-Ouest, dénichée grâce au merveilleux outil qu’est internet. Après un bon barbeuc à Passy la veille au soir, nous partons le samedi matin en direction du glacier de Tré-la-Tête et de son refuge des Conscrits. Voiture posée aux Contamines et c’est parti pour l’interminable sentier menant d’abord au refuge de Tré-la-Tête (il le sera encore plus à la descente), puis vers notre destination. Au premier refuge nous suivons le sentier puis le laissons pour suivre la moraine du glacier, au niveau des séracs de Tré la Grande. Après 5h bonnes heures de montée nous arrivons enfin à la chaleur et au confort du refuge !... Où nous ne faisons que passer puisque nous avons choisi l’option bivouac. Nous nous installons sur un petit ilot rocheux en face de la Lée Blanche, de l’autre côté du glacier, ce qui nous donne une vue imprenable sur notre itinéraire du lendemain. Allez, du pain, du pâté et au dodo… Le réveil est toujours une véritable délivrance en bivouac, sauf pour les adeptes du massage tchétchène à base de pierres saillantes dans le bas du dos. Nous partons à la frontale et dans le froid à travers le glacier de Tré-la-Tête, en direction de notre face, puis nous entamons les 800m d’ascension. Celle-ci se fait sans souci, le regel est bon et la neige est de qualité. Nous passons le verrou rocheux du milieu puis entamons la seconde partie, un peu plus raide. C’est une grande pente de neige à 50 degrés mais sans difficultés techniques. Nous progressons à un rythme constant et arrivons au sommet accueillis par le soleil fraichement levé. Quelle vue ! Et quelle solitude, personne ! Après un vif débat approprié au lieu, sur le cas des gilets jaunes, nous entamons la descente en suivant l’arête en direction du Dôme de Neige avec pour but de redescendre par le col des Glaciers. C’est long mais la vue est toujours aussi magnifique ! Un petit passage d’arête facile ponctue la randonnée sur neige. Après quelques descentes sur les fesses en glissade nous retombons sur le glacier de Tré-la-Tête. Un retour interminable par le sentier et nous arrivons bien cuits aux Contamines. Mais quelle sortie et quelle ambiance !

23 juin 2019

Mont-Blanc

Le Cugnon

18h00

2516m D+

AD / III

UNE QUESTION ?

À PROPOS

Barnô, c'est la passion de savoyards au modeste objectif de partager leurs expériences sportives et faire découvrir des zones alpines d'exception. Voilà, c'est dit !

Copyright © 2020. Tous droits réservés.

Barnô