PEQUEÑO ALPAMAYO

BOLIVIE 2012

28 et 29 juillet 2012

Condoriri

7h00

970m D+

AD / III

Nous préparons les sacs à Peñas vers 8h du matin et partons avec Antonio dans le 4x4 pour être à 9h10 au croisement de la route vers Tuni Condoriri, au village de Palcoco. Évidemment, coutume bolivienne oblige, nous attendons une heure et demie de plus ! Le van vert de l'agence arrive enfin. Nous faisons connaissance avec l'aspirant guide qui va nous accompagner sur ce sommet, Porfirio, et s'ensuit une bonne heure de route sur un chemin en fort mauvais état. Une fois garés au village de Condoriri, nous choisissons de ne pas louer de mules et partons pour 1h15 de marche, bien chargés des tentes et autres sacs de couchage. Nous sillonnons à travers les beaux lacs locaux pour arriver au campamento Chiar Khota, à 4600m, qui sera notre camp de base. La vue sur les séracs du Condoriri est impressionnante. Nous ne voyons pas la totalité du parcours de demain, cela ne semble pas compliqué. La tente est montée rapidement après un déjeuner au lyophilisé plutôt agréable. Alex fait sa sieste habituelle et nous nous reposons avant le morceau à venir.

Par Alex, Paul (& Porfirio)

INCROYABLES PAYSAGES DU
CAMP CHIAR KHOTA

Paul passe une nuit assez tourmentée et n'en est pas à son coup d'essai. Difficultés à s'adapter à la nourriture locale sans doute. Incertain pour le départ, tout le monde sera finalement prêt pour la course. Porfirio nous guide sous une magnifique nuit étoilée. La première heure d'approche dans les cailloux passe assez vite (départ à 4h). Il nous faut alors deux heures de plus pour rejoindre le Pic Tarija à 5150m, via un long glacier progressif. Les crevasses sont bien bouchées, il n'y a pas de pénitents : les conditions sont globalement très bonnes pour une fin juillet. Nous désescaladons ce pic dans des rochers versant est, sur 50m environ, pour prendre pied sur l'arête SW du Pequeño Alpamayo. Nous la suivons, des passages effilés surgissent et l'altitude se fait sentir. L'arête se redresse sur la fin pour atteindre 45/50°. Nous arrivons au sommet (5370m) à 8h, pile pour recevoir le soleil en pleine figure. Cela fait du bien, il faisait vraiment froid. Le 360° est génial, nous en profitons longuement. La descente se fait par le même chemin avant d'attendre 2h30 au point de rendez-vous que le bus-taxi veuille bien venir nous récupérer.

THE END.

En voir plus

UNE QUESTION ?

À PROPOS

Barnô, c'est la passion de savoyards au modeste objectif de partager leurs expériences sportives et faire découvrir des zones alpines d'exception. Voilà, c'est dit !

Copyright © 2019. Tous droits réservés.

Barnô