COL DE LA GLIÈRE

Couloir N - 3162m

Par Paul & Alex

Départ sur le pied de guerre, 9h05 à Pralognan ! Nous prenons les deux télésièges (à 10€ le forfait ski de rando, difficile de refuser une aide précieuse) pour monter directement au refuge des Barmettes (2000m). Pas de surprise au vu des conditions exceptionnelles du moment, nous ne sommes pas seuls sur les skis. Après avoir enfilé les peaux, nous partageons notre montée avec une bonne vingtaine de personnes. Pas de difficultés particulières pour le moment, nous passons le lac des vaches pour ensuite bifurquer (au niveau de la Séchette) direction de glacier sud de la Glière.   

Ici, une première pente (orientée sud, à surveiller en fin de saison) nous emmène jusqu’à un petit plateau. On profitera de ce dernier replat avant d'attaquer le dur de la montée. Jusqu'au glacier, c'est plutôt béton et nous sommes bien contents d'avoir la trace avec nous ! Un petit passage nous obligera même à déchausser sur 50m. Ça y est, le plus dur est fait ! La suite s’enchaîne parfaitement avec une belle trace un peu poudreuse qui ne nous quittera plus jusqu'au col. Ou presque... Un dernier effort avec une pente sud bien béton pour finir et nous sommes enfin prêts pour notre déjeuner de rêve jambon/beaufort ! Pour couronner le tout, pas de trace dans le couloir et nous sommes seuls, ça s'annonce bien !

Après une bonne pause au soleil, nous entamons gentiment la descente dans une pente à 50° décapée par le vent. Pour l'instant, c'est dérapage contrôlé ! Après 20m, on commence à lâcher des virages. Les conditions sont parfaites, un vrai régal ! On n'oublie pas non plus la barre rocheuse qui nous attend en bas, les appuis sont bien assurés. Au niveau de la barre justement, nous visons un passage à droite dans une goulotte étroite. Fin de la rigolade, on est bien heureux d'avoir volé une planchette dans la pile de bois la veille. Les ressauts finaux à 75° sont légèrement complexes à ski ! Rappel de 25m donc, et c'est parti pour une orgie de poudreuse. Nous faisons chauffer les skis, zéro traces : c'est le feu ! Nous visons la passerelle au niveau de la Motte (1947m) pour ensuite descendre tranquillement et rejoindre Champagny-le-Haut, où nous avions laissé une voiture ce matin. 

28 janvier 2018

Vanoise

Les Barmettes

6h30

1162m D+

TD- / S5

En voir plus

UNE QUESTION ?

À PROPOS

Barnô, c'est la passion de savoyards au modeste objectif de partager leurs expériences sportives et faire découvrir des zones alpines d'exception. Voilà, c'est dit !

Copyright © 2019. Tous droits réservés.

Barnô