DENTELLES DE MONTMIRAIL

Traversée des Florets - 627m

Par Alex & Paul

Que de pluie en ce mois de mai ! Grimper était devenu une obsession. Un coup d'oeil à la carte météo et nous voilà partis aux Dentelles de Montmirail dans le Vaucluse avec une tente et le minimum syndical de nourriture. Après un voyage ponctué de nombreux changements, nous arrivons au bien connu et magnifique village de Gigondas. Sac sur le dos et hop, direction les Dentelles sous un temps assez menaçant. Nous plantons la tente et nous endormons après une sacrée journée de transports. Le lendemain, nous nous lançons dans l'historique traversée des Florets (ouverture en 1928). Du départ de la voie, nous attaquons un mur de 25m en 5b/c pour rejoindre un rappel de 15m versant sud (L1). Toujours sur ce versant, nous remontons une fissure en 5a sur 20m (L2). La troisième longueur, un ensemble de 3 sur 30m, est plus facile et permet d'atteindre un nouveau relais de rappel (10m) au sommet du Doigt du Greponnet.

 

De la brèche, nous remontons une fissure sur 15m pour rejoindre le sommet d'un superbe gendarme, nouveau rappel de 10m (L4). Une longueur de 30m en 3 débutant par une belle dalle fait suite, pour arriver à un rappel de 20m cette fois-ci. L6 est alors une dalle en 5b de 15m, menant à un énième rappel de 20m. La longueur suivante est un 5b sur dalle. La suite se fait sur le fil de l'arête jusqu'au rejoindre la brèche du Turc via une désescalade facile. Après cette belle course d'arête d'où le paysage est remarquable, nous rejoignons la voie Le marchand de cailloux (3 longueurs, D-/5b) puis nous terminons la journée par La savoyarde (2 longueurs, D/5c). Le lendemain, nous rejoignons Gigondas pour un retour interminable dans notre Savoie natale.

1 et 2 mai 2012

Luberon

Gigondas

3h00 + 2h00

80m

D / 5c max / P1

En voir plus

UNE QUESTION ?

À PROPOS

Barnô, c'est la passion de savoyards au modeste objectif de partager leurs expériences sportives et faire découvrir des zones alpines d'exception. Voilà, c'est dit !

Copyright © 2019. Tous droits réservés.

Barnô