Accueil / Sports / Escalade /

Aiguille du Peigne

Aiguille du Peigne

Maillon Manquant - 3078m

Mathieu (& Pierre)

C’est parti pour la première de Mathieu sur du granite, et quoi de mieux que ce bon vieux granite chamoniard ! Pierre veut faire une liste pour le guide et Mathieu pour le DE, on recoupe les exigences des deux listes, on prend un peu de marge histoire de pas faire zoulou au probatoire et bim on obtient notre course : le Maillon Manquant en face SW du Gendarme Rouge de l’Aiguille du Peigne.

Départ de la maison à 5h30 pour prendre la première benne direction le Plan de l’Aiguille. L’idée de monter à pied nous a effleuré l’esprit mais finalement on choisit la facilité. Il a neigé la veille en haute montagne, on prend déjà 45 min de retard en prenant la benne de 7h15. Une fois la température soit disant "contrôlée", on peut s’entasser dans la cabine direction la gare d'arrivée. Un fois débarqués, on encape direct la marche d’approche sur un bon sentier menant au glacier des Pèlerins. On essaie de contourner ce qui reste du névé mais finalement obligation de mettre les crampons pour 50m de neige dure. Au moins pas de déception, on ne les aura pas pris pour rien ! Arrivés au pied de la voie, nous croisons 3 autres cordées (on est dans les aiguilles de cham, il parait que c’est normal), mais toutes vont dans la voie Contamine. Ouf… On s’équipe vite, prêts à s’attaquer aux 13 longueurs de granite qui nous attendent. La voie n’étant quasi pas équipée, un bon sens de l'itinéraire aurait été plus qu’utile, malheureusement nous ne sommes pas dotés de cette qualité... Après 3 longueurs faciles dans le V+, nous partons trop à droite et rejoignons R4 de la voie Fermeture Éclaire. Rebelote ensuite pour tomber sur R5 de la même (mauvaise) voie. On part donc droit dans la L6 de cette ligne, une magnifique fissure sur le fil d’un pilier en 6b+. Finalement une transition à gauche nous permet de rejoindre R6 de notre voie. Bien conscients de s’être perdus et fiers d’avoir retrouvé la voie, on peut désormais se concentrer sur la grimpe et profiter des fissures.

Le petit pas en 6b+ en dalle donne du fil à retordre à Pierre qui passe en A0, la longueur est très belle dans le style. S’ensuivent deux belles longueurs en dülfer si on aime le style. Il est déjà tard et il nous reste à passer le crux de la voie, le 7bA0. Et là, bingo, on se re-perd et on part dans le crux de Fermeture Éclaire qui est bien retord en 7a (il est possible de passer en artif). Pour la fin de la voie, nous finirons dans une superbe fissure en off-width (6b ?) qui aura fait transpirer Mathieu à défaut d’avoir un n°5 pour la protéger. On arrive au sommet à 18h, bien contents d’avoir pu expérimenter ça tous les deux dans ce cadre si exceptionnel. Une bonne poigné de main et on traine pas : on attaque les 13 rappels qui nous ramènent au pied du gendarme. Pierre se plante dans le premier rappel mais rien de grave, on pendule un peu pour corriger le tir et on enchaîne les 13 rappels efficacement. On peut pleinement profiter de la vue pendant la descente et avec la lumière de fin de journée, c’est juste magnifique. Arrivés en bas bien entamés, on se change, on remet les grosses, les crabes, on pack le sac et c’est parti direction Chamonix ! La descente finit de nous achever, on met un pied devant l’autre à vive allure. C'est qu'on la veut notre bière ! On profite d’un magnifique coucher de soleil. Arrivée voiture à 22h, sentiment du devoir accompli. On en tirera de nombreux enseignements de cette sortie, l’impression d’en sortir grandis, techniquement et humainement. Décidément ce massif surfréquenté recèle de petites pépites encore préservées du grand public. La première mais sûrement pas la dernière ;)

25 juillet 2020

Mont-Blanc

Chamonix

16h00

400m

ED- / 6b+ max / P2

À propos

Barnô, c'est la passion d'un collectif de savoyards au modeste objectif de partager leurs expériences sportives et faire découvrir des zones alpines d'exception. Voilà, c'est dit !

instagram.png
youtube.png

L'équipe

Paul

Mathieu

Adrien

Tommy

Alexandre

Arnaud

Copyright © 2020. Tous droits réservés.

Barnô