Accueil / Sports / Escalade /

Pointe de la Beccaz

Pointe de la Beccaz

Traversée des arêtes - 2038m

Par Alex (& Alex J.)

Après un rafraîchissement agité au canyon de Montmin la veille, nous voilà partis pour une journée "tranquille", avec pour objectif : traversée Beccaz - Crêt des Mouches sur les hauteurs d'Annecy. Réveil 7h, vue sur le lac, que demander de plus ? Départ du village de Montmin vers 8h, pour une marche d'approche de près de 2h30 avant d'arriver au pied des difficultés. L'endroit est splendide : d'un côté le lac, de l'autre la chaîne des Aravis. Manquerait plus que le Mont Blanc sorte des nuages ! La première partie pour atteindre la Pointe de la Beccaz (2038m) est la plus grimpante (III à IV), cela passe bien en corde tendue. On évolue ensuite sur le fil, pas bien dur mais l'ambiance est aérienne. Idéal pour une initiation aux courses d'arête. Nous arrivons à un premier rappel de 25m pour remonter peu après sur le fil avec un passage grimpant (évitable). Bis repetita, nous rejoignons l'arête pour effectuer un peu plus tard un deuxième rappel de 25m. Un dernier passage grimpant, une courte marche en corde tendue et nous voilà à la fin des difficultés. Une sortie parfaite pour faire découvrir l'ambiance montagne sans trop de pression. Le panorama vaut le détour ! Descente via le sommet du Crêt des Mouches (2032m), les chalets d'Arclosan et la route forestière de plan Montmin. C'est long, on aurait peut être dû regarder la carte avant et tracer direct dans les couloirs au dessus de Montmin ;) Retour voiture vers 17h, une bonne crio dans le bassin et nous voilà rentrés ! Une bien belle journée pour un week-end sportif !

21 juin 2020

Aravis

Montmin

9h00

100m

AD / 4c max / P3

À propos

Barnô, c'est la passion d'un collectif de savoyards au modeste objectif de partager leurs expériences sportives et faire découvrir des zones alpines d'exception. Voilà, c'est dit !

instagram.png
youtube.png

L'équipe

Paul

Mathieu

Adrien

Tommy

Alexandre

Arnaud

Copyright © 2020. Tous droits réservés.

Barnô