Col Guli

GÉORGIE 2018

22 janvier 2018

Mazeri

5h00

1300m D+

AD- / 2.2 / E1

Par Adrien (& German team)

Après une première belle journée à Mazeri, nous décidons d’y retourner le lendemain pour explorer un autre versant de la vallée. Du village, direction l’Est où nous remontons une longue vallée en direction de l’objectif du jour, le Col Guli. Ce col se trouve sur la ligne de crète séparant les vallées de Mazeri et de Mestia. Comme la veille, et malgré le temps couvert, la vue est splendide sur le Mont Ushba. Après une heure, nous arrivons sur des pentes un peu plus raides qui nous mèneront au col. Accompagnés de notre ami chien qui nous suit depuis le village, la montée se fait assez bien car nous avons l’objectif en vue tout le long et profitons d’une trace de la veille. Les conditions ne sont en revanche pas au mieux, avec un plafond assez bas et une visibilité à proximité assez mauvaise. Nous décidons de nous arrêter 200m sous le sommet, le manque de vue et les pentes plus raides rendant la fin trop incertaine.

Accueil au milieu des vaches et cochons !

La descente se fait sur une neige assez soufflée au début, puis dans une petite poudreuse assez agréable dans la forêt dans les parties plus basses. Notre ami le chien découpe comme jamais dans la pente au moyen de grands « tout droit ». Nous arrivons enfin au village après une petite quarantaine de minutes de descente où l’accueil est comme d’habitude splendide, au milieu des vaches, cochons et des aboiements de chiens ! Et pour prolonger le plaisir nous profitons du téléski, fraichement installé sur une pente du village, pour se faire quelques descentes avec les locaux et jeunes du village. Un bon moment de ski et de rigolade !

The end.

À propos

Barnô, c'est la passion d'un collectif de savoyards au modeste objectif de partager leurs expériences sportives et faire découvrir des zones alpines d'exception. Voilà, c'est dit !

instagram.png
youtube.png

L'équipe

Paul

Mathieu

Adrien

Tommy

Alexandre

Arnaud

Copyright © 2020. Tous droits réservés.

Barnô