POINTE DE PEN-HIR

60m

Par Paul & Adrien

Ah la Bretagne ! Depuis le temps qu'on y pensait, l'opportunité se présente enfin en ce printemps à la douceur exceptionnelle. 15 dégaines, 2 descendeurs et corde de 80m dans le sac, feu dans le TGV direction Brest pour rejoindre la presqu'île de Crozon ! Après 4h30 de trajet, arrivée de bon matin en Bretagne occidentale où nous rejoindrons Camaret-sur-Mer dans la foulée. La côté déchiquetée se profile sous quelques éclaircies et donne à l'endroit un caractère exceptionnel. À quelques encablures, face à la mer d'Iroise, les menhirs de Lagatjar s'alignent dans les prés battus d'un léger vent frais. Nous nous garons au bout de la pointe de Pen-Hir et nous préparons avant d'aller grimper.

Le premier objectif de la journée apparaît sous la Croix de Pen-Hir, hommage aux bretons de la France Libre. In Vino Veritas est donc l'un des secteurs les plus prisés du spot breton, accessible rapidement et isolé du vent. Nous grimpons les voies "Beati Pauperes Spiritu" (4c) et "In Vino Veritas (5c), qui offrent chacune depuis leur sommet une vue folle sur le versant ouest. Le rocher reste excellent malgré un peu de patine, le bonheur d'attaquer la saison ainsi ! Alors que le vent commence à se lever et la marée monter rapidement, nous filons grimper sur la belle voie "Le Z" (5a) dans le secteur La Dalle de Verre. L'accès en rappel et les vagues qui s'écrasent contre les rochers avec fracas donnent du caractère à cette zone plus isolée de la presqu'île. Aussi experts des phénomènes marins que du tricot, nous ne traînons pas au pied de la voie et grimpons vite fait bien fait les 22m qui nous séparent du relais. La journée se finira au bistro autour d'un poisson frais, la vie quoi !

Dimanche, lever à l'aube ! Non pas une volonté de notre part mais la conséquence subie d'une nuit inconfortable dans la voiture de location. Certes, pas l'idéal mais l'opportunité d'une longue journée ! Nous filons enchaîner les voies "Dalle des raisonnables" (4a) et "Les deux surplombs" (5a) de la Dalle des Débutants aux premières lueurs du jour avant de poursuivre vers le secteur Le Cirque. Le coin est magnifique, pas un chat dans ces falaises baignées du soleil matinal. Nous rejoignons le relais sommital -exposé, un point en amont pour poser une main courante rappelable- de la voie "La Crique Gauche" (5b). Nous nous rejoignons au ras de l'eau, vachés sur un point précaire et les jambes léchées par les vagues. L'ambiance est assez dingue et rappelle notre sortie d'il y a quelques années dans les Calanques. Nous grimpons tranquillement les 25m sur un rocher abrasif avant de finir les fesses dans l'herbe à s'enfiler des biscuits sablés dopés au beurre breton. Ce havre de paix... Et dire que Paris nous attend le soir même ! Nous terminerons la journée par la voie archi-patinée "Mets L'turbot" (5c) de la Dalle des Pêcheurs avant de retourner à Brest visiter son château, ultime vestige historique d'une cité quasi rasée pendant la 2nde Guerre Mondiale. Voilà, ces deux petits jours touchent à leur fin mais purée qu'est-ce que ça fait du bien !

1 et 2 avril 2017

Crozon

Camaret-sur-Mer

/

25m

5c max / P1

En voir plus

UNE QUESTION ?

À PROPOS

Barnô, c'est la passion de savoyards au modeste objectif de partager leurs expériences sportives et faire découvrir des zones alpines d'exception. Voilà, c'est dit !

Copyright © 2019. Tous droits réservés.

Barnô