POINTE DES VOLNETS

Couloir NE - 3248m

Par Paul, Adrien & Alex

Le printemps semble vouloir pointer son nez plus tôt que prévu ! Depuis la mi-février, les températures élevées font souffrir le bel enneigement du début d'année. Alors qu'un petit coup de froid se profile en ce premier week-end de mars, l'occasion est offerte d'aller traîner les skis vers la Pointe des Volnets. Ce sommet, isolé entre les fameux Grand Bec (3399m) et Aiguille de l'Épena (3421m), reste l'un des plus confidentiels de Vanoise. Cela faisait un certain temps que l'idée de monter en face S et descendre par le couloir NE nous trottait dans la tête, restait à trouver les bonnes conditions...

Jour-J, départ donc des Barmettes, au-dessus de Pralognan-la-Vanoise. Le temps est voilé, quelques flocons a priori attendus en fin de journée. Nous partons direction le chalet des Gardes, face à l'imposante Aiguille de la Vanoise (2758m), sur une petite couche de neige fraîche de la veille. Le vent a fait son oeuvre dans ce vallon bien connu, les pentes sont pelées et pas simples à tracer dans ces conditions. Mais le lac de la Patinoire est vite rejoint, on retrouve alors une belle couche de 30 à 40cm préservée du vent. Ça sent bon pour la descente ! Assis sous l'imposante Pointe du Creux Noir (3153m), face aux lenticulaires jonglant sur les glaciers de la Vanoise, nous prenons le temps de nous imprégner de ce massif exceptionnel de beauté... L'heure est maintenant à la partie raide de l'accès au sommet, à savoir la face S donnant accès à l'arête W de la Pointe des Volnets. Le fond dur nous permet de monter en crampons, bon grip malgré la couche de fraîche. Les 500 mètres de face avalés, nous prenons pieds sur la crête et observons pour la première fois le vallon de descente au-dessus de Champagny-le-Haut. Les nuages se forment autour de nous dans une ambiance irréelle. La Grande Casse (3855m) nous fait face, bien sèche pour la saison avec des Grands Couloirs pour partie en glace.

Nous suivons alors l'arête W de la Pointe des Volnets, parfois bien effilée avec le travail du vent d'altitude. Certains passages nous font sortir le piolet et traverser en pointes avant, notamment entre le sommet et le départ du couloir NE. Bonne ambiance avant d'entamer la descente et de voir récompensé notre effort de la journée ! En fond de vallée, le brouillard remonte lentement et nous fait accélérer la manoeuvre. Nous préférons skier le couloir rapidement et rejoindre le glacier de la Roche du Tougne vers 3000m avant d'être pris dans la mauvaise visibilité. Aussitôt dit, aussitôt fait ! Les skis sont chaussés, un bout de pain avalé et feu dans le pentu. La neige fraîche purge sous nos virages, pas de cohésion avec le fond dur, mais rend la descente plutôt agréable ! Le glacier est vite rejoint avant de filer vers les pentes plus régulières de la Glière. La brouillard nous embêtera pour rejoindre la passerelle scabreuse sous la Motte, dommage par ces belles conditions de ski. Il nous restera alors à traverser les avalanches de fond du vallon et subir les pistes de ski de fond pour clore une journée riche en émotion. Ah cette Vanoise !

2 mars 2019

Vanoise

Pralognan-la-Vanoise

8h30

1248m D+

D / S4

En voir plus

UNE QUESTION ?

À PROPOS

Barnô, c'est la passion de savoyards au modeste objectif de partager leurs expériences sportives et faire découvrir des zones alpines d'exception. Voilà, c'est dit !

Copyright © 2019. Tous droits réservés.

Barnô