Accueil / Sports / Ski de rando /

Grande Casse

Grande Casse

Face N Centrale - 3855m

Par Adrien, Paul & Mathieu

Le Covid-19 n’a pas encore eu notre peau, profitons de la vie ! Dès le déconfinement annoncé, nous lorgnons sur la liste de projets en attente de réalisation. En tête de liste, la face N de la Grande Casse fait figure de bonne favorite ! Pas faute d’avoir essayé et d’avoir déjà subi deux buts nivo… Petit échange avec l’équipe : Math, Adrien et Paul seront de la partie en ce weekend de Pentecôte ! Ni une, ni deux, direction les Fontanettes (1650m) au-dessus de Pralognan pour s’équiper et attaquer les deux terribles heures de portage. Les sacs sont bien lourds, chargés du matos de bivouac -le refuge du Col de la Vanoise est fermé à la date de notre sortie-. Nous remontons l’interminable vallon pour rejoindre le lac des Vaches et poursuivre jusqu’au pied de la moraine du glacier de la Grande Casse (ou ce qu’il en reste). Des sommets majeurs et autres voies historiques de Vanoise nous entourent dans une sacrée ambiance, on ne se lasse pas de remettre les pieds dans le coin ! Skis chaussés, baskets abandonnées au pied d’un caillou (qu’on galèrera à retrouver, évidemment) et feu dans le looong vallon menant au col de la Grande Casse (3091m). La fin de journée approche, les hauts reliefs sont masqués de brouillard et il commence à neigeotter. Nous touchons finalement au but de ce premier jour après plus de 4h d’efforts et admirons la face N de la Grande Casse (3855m), à laquelle le sérac suspendu donne tout son caractère. Bivouac dans la neige (sans tente, trop confortable), emmitouflage pour une nuit à -5 degrés et extinction des feux.

7h du matin, la nuit a été inconfortable pour certains… Nous nous préparons alors que la face commence déjà à prendre le soleil. Le regel a été bon, nous ne nous pressons pas, le haut de la pente décaille correctement vers 11h30 d’après les infos glanées la veille. Nous attaquons à remonter -skis sur le dos- les 600m de face de 40 à 50 degrés qui nous attendent. Objectif, la face N centrale située à droite du sérac (de l’autre se trouve le couloir des Italiens, en super conditions ce jour). Une bonne trace regelée nous facilite la remontée, le soleil œuvre fort et la neige ramollie déjà. Arrivés aux 3/4 de la face, coup de mou pour Adrien qui préfère lever le pieds. Math et sa caisse légendaire avaleront rapidement les dernières dizaines de mètres de la voie centrale et rejoindront le sommet de leur côté. Quant à nous (Paul et Adrien), nous traversons la face à l’horizontale pour retrouver les pentes sommitales de la petite face N et sortir sur l’arête. Quel panorama de dingo ! Une vue saisissante sur ce massif qu’on affectionne tant mais également sur des sommets plus lointains comme le Cervin. Nous attendons que la face décaille et que Math nous rejoigne pour chausser les skis et engager droit dans la face de montée. Si les conditions de neige sont bonnes, l’engagement est important. Pas le droit à la faute de carre sous peine de dévaler 600m de pente raide, sauter quelques zones rocheuses et finir salement. Nous désescaladons les premiers mètres piolet à la main, les cailloux affleurent. Les premiers virages passés, nous relâchons un peu la pression et commençons à enchaîner dans une neige revenue à souhait ! Quel pied ! Une sacrée sortie pour fêter la fin de saison de ski. Retour rapide au bivouac pour récupérer les sacs de couchage et gros tout droit sur l’itinéraire de montée jusqu’au point de déchaussage. La journée se finira dans la douleur du portage mais tellement heureux d’avoir pu côtoyer ces sommets !

1 juin 2020

Vanoise

Les Fontanettes

12h00

2211m D+

TD- / 5.1 / E2

À propos

Barnô, c'est la passion d'un collectif de savoyards au modeste objectif de partager leurs expériences sportives et faire découvrir des zones alpines d'exception. Voilà, c'est dit !

instagram.png
youtube.png

L'équipe

Paul

Mathieu

Adrien

Tommy

Alexandre

Arnaud

Copyright © 2020. Tous droits réservés.

Barnô