Accueil / Sports / Ski de rando /

Traversée du Vercors

Traversée du Vercors

1400m

Par Tommy (& Roksana)

La fin d’année est proche, de même pour le manteau neigeux. Nous sommes fin décembre et les conditions sont apocalyptiques : 15 degrés en vallée, la pluie jusqu'à 3000m et des amas de neige fraîchement tombés qui disparaissent. Il faut agir vite, une fenêtre météo de 3j s’annonce pour le nouvel an. Mais que faire ? Cascade de glace, c’est plutôt du canyoning… Ski 3 étoiles, c’est plutôt du golf sur les pistes… Mais il faut en profiter, alors ça sera une traversée, la traversée des plateaux du Vercors en autonomie totale, projet dans les cartons depuis un petit moment qui paraît presque une évidence au vue des conditions. Première étape, la logistique, il faut aller garer une voiture au col du Rousset, qui sera notre point d’arrivée au sud. Nous préférons parcourir la traversée du Nord au Sud pour avoir le soleil de face. Ensuite, le matériel. Nous sommes autonomes sur tout, sauf la pulka. Nous trouvons donc un loueur de matériel à Villard de Lans, proche du départ à Corrençon-en-Vercors. Et c’est parti !

Premier jour : nous nous élançons du site de ski de fond de Corrençon, nous avons belle allure avec notre matériel de ski de rando et notre pulka au milieu de tous ces fondistes ! Nous nous élevons progressivement dans la forêt pour atteindre le plateau. Très vite, nous quittons la foule de la station pour se retrouver seul au monde, sur le GR que nous suivrons pendant 3 jours. Il y a suffisamment de neige pour apprécier le paysage “grand nord” et tirer la pulka. Il n’en faudrait pas moins. Nous traversons plusieurs plaines au milieu de l'immense forêt. Le parcours est jalonné de cabanes non gardées très rustiques, mais nous préférons la tranquillité et l’ambiance du bivouac.

Deuxième jour : le réveil est frisquet, nous pensions la fenêtre météo chaude mais le gel sur tout notre matériel et les gourdes gelées nous rappellent que nous sommes en montagne. L’itinéraire passe justement par un canyon et la montée nous réchauffe. Nous sommes seuls au monde en ce 1er janvier ! Loin de tout et de tous. Pensant suivre des traces nous finissions face à une petite barre rocheuse dans la forêt, le chemin est en bas, il faut désescalader pour le rejoindre, nous avons loupé un embranchement. Comme un problème n’arrive jamais seul, nous cassons un arceau qui permet de tirer la pulka. Nous sommes au milieu de l’itinéraire et la situation est critique avec une pulka de 30kg... Quelques minutes de délibération/panique/Mcgiver plus tard et nous repartons pour la suite de l’aventure.

Troisième et dernier jour : la nuit a été beaucoup plus douce, pas de gel ! Les lumières du matin sont magnifiques et nous nous croyons sur les pôles. Il nous reste une dizaine de kilomètres pour atteindre le col du Rousset mais l’enneigement faiblit. Nous traversons de grands plateaux, toujours aussi vides et magnifiques. Finalement, une dernière montée nous amène à la petite station du Col du Rousset, où seule une piste est ouverte… Réflexions sur l'éphémérité de notre pratique en ce mois de janvier 2022. Belle année à tous :)

Date

31 déc. au 2 janvier 2022

Massif

Vercors

Départ

Corrençon-en-Vercors

Temps total

3 jours

Dénivelé positif

1400m D+

Cotation

F / 1.2 / E1